ONU : Le Burkina Faso élu au Conseil de sécurité

Le Burkina Faso a été élu comme membre non permanent du Conseil de Sécurité pour la période 2008 – 2009 ce  16 octobre 2007 lors de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le ministre des affaires étrangères, Djibril Bassolet, représentants le Burkina Faso à cette assemblée générale a remercié l’ensemble des Nations qui ont fait confiance au Burkina Faso notamment les Etats membres de l’Union Africaine qui ont fait de la candidature du Burkina Faso une candidature de l’Afrique.

Pour le ministre, en accordant sa confiance au Burkina Faso, la communauté internationale a voulu saluer et consacrer les efforts du Burkina Faso dans la promotion d’un environnement régional stabile, débarrassé de crises et de tensions.

Pour Djibril Ballet, grâce à l’implication du Président Blaise COMPAORE en qualité de médiateur, le Burkina Faso a abrité de nombreuses négociations qui ont abouti à la conclusion d’accords de paix. Il s’agit notamment de :

  L’Accord entre le Gouvernement togolais et le Collectif de l’Opposition Démocratique (COD II) signé à Ouagadougou le 11 juillet 1993 ;

  L’Accord établissant une paix définitive entre le Gouvernement de la République du Niger et l’Organisation de la Résistance Armée (ORA) paraphé à Ouagadougou le 15 juillet 1995 et signé à Niamey le 24 avril 1995 ;

  L’Accord de paix entre le gouvernement de la République du Tchad et le Mouvement pour la Démocratie et la Justice au Tchad (MDJT) signé à Ouagadougou le 14 décembre 2003.

Et plus récemment,

  L’Accord politique global signé à Lomé le 20 août 2006 et qui a permis l’organisation d’élections législatives le 14 octobre 2007 ;

  L’Accord politique de Ouagadougou signé le 04 mars 2007 à Ouagadougou entre le Camp Présidentiel et les Forces Nouvelles de Côte d’Ivoire.

Le Burkina Faso en faisant acte de candidature au Conseil de Sécurité est motivé par son désir de prendre une part active à la résolution des crises majeures de notre époque afin d’apporter sa modeste contribution à la préservation de la paix dans le monde.

Le Conseil de Sécurité est l’organe des Nations Unies chargé de la responsabilité première du maintien de la paix. Le Burkina Faso au sein de ce Conseil, entend contribuer de façon transparente et efficace à la sauvegarde de la sécurité collective.



17/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres