NIGERIA • Du sirop contaminé à l'antigel

"La mort d'un enfant nigérian est une grande perte pour la nation", a déclaré le ministre de la Santé du Nigeria, Babatunde Oshotimehin, après le décès d'au moins 84 enfants, âgés de 2 mois à 7 ans. Ils avaient tous absorbé un sirop contre la douleur frelaté, utilisé pour soulager les maux de dents et les poussées dentaires. Le quotidien britannique The Independent révèle que le produit, à base de paracétamol, contenait en outre du liquide de freins et de l'antigel.

Dès la découverte du lien entre la mort des enfants et l'absorption du sirop, celui-ci a été retiré du marché, mais de nouveaux décès survenus au début du mois de février font craindre que le produit soit toujours disponible. Avant de mourir, les petites victimes sont prises de fièvre, souffrent de convulsions, de diarrhées et de vomissements et sont incapables d'uriner. Au Nigeria, l'affaire du sirop contaminé commence à prendre de l'ampleur, "la presse la compare au scandale du lait en Chine, pour lequel deux personnes ont été condamnées à mort", explique le quotidien britannique. http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=94394



18/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres