Les démocrates préfèrent… McCain !

Selon un nouveau sondage d'opinion, il apparaît qu'une majorité de démocrates souhaiteraient avoir pour président le républicain John McCain plutôt que Hillary ou Obama.

Selon un sondage Los Angeles Times-Bloomberg, John McCain, le candidat présomptif du Parti républicain, constitue une sérieuse menace pour ses deux adversaires du camp démocrate en émergeant d'une campagne qui, par moments, est impitoyable.

Les résultats de l'enquête mettent en évidence les difficultés auxquelles les démocrates qui espèrent reprendre la Maison-Blanche en ces temps de guerre vont devoir s'attendre : John McCain marque en effet davantage de points sur les questions de l'expérience, de la lutte contre le terrorisme et de la politique à adopter sur l'Irak.

Barack Obama et Hillary Clinton ont fait de la fin de la guerre en Irak le thème central de leurs campagnes. Et, même si une nette majorité des personnes interrogées estiment que cette guerre n'était pas nécessaire, la moitié des électeurs inscrits considèrent que John McCain – vétéran du Vietnam, il a soutenu la stratégie militaire du gouvernement Bush – était mieux placé pour s'occuper de la situation en Irak.

Sur ce sujet, John McCain devance Hillary Clinton de 6 points (46 % contre 40 %) et Obama de 2 points (44 % contre 42 %). Dans un cas comme dans l'autre, il ne s'agit certes pas d'une avance confortable étant donné que l'enquête, menée du 21 au 25 février, a une marge d'erreur d'environ trois points. Mais le sénateur de l'Arizona est donné favori par 61 % de tous les électeurs inscrits, y compris par un grand nombre de démocrates.

Selon ce sondage, l'avantage de John McCain vaut aussi pour la politique intérieure, un domaine où il est pourtant considéré comme le plus vulnérable. Même s'il a lui-même plaisanté à propos de son manque de compétences en la matière, les électeurs le placent devant Barack Obama – 42 % contre 34 % – pour sa capacité à gérer l'économie. En revanche, Hillary Clinton l'emporte sur lui dans ce domaine (43 % contre 34 %). "Je pense qu'étant plus âgé il a plus d'expérience et aura à cœur d'améliorer la situation du pays", estime Robert Fear, un démocrate de 79 ans inscrit à Newton, dans l'Illinois, qui compte soutenir John McCain en novembre.

Dans la course démocrate, le sondage montre que le soutien apporté à Barack Obama a augmenté dans toutes les circonscriptions clés du parti. Le sénateur de l'Illinois l'emporte maintenant sur Hillary Clinton par 48 % contre 42 %, un score bien différent du déficit de plus de 10 points qu'il accusait en 2007 ainsi que dans les premières semaines de 2008.

L'avance, visible dans le sondage, de Barack Obama sur Hillary Clinton est le fruit des 11 victoires consécutives qu'il a engrangées dans les primaires et les caucus. Il détient aujourd'hui l'avantage dans la course très serrée des délégués à la Convention nationale du parti. Et, ces derniers jours, il a progressé dans les sondages des Etats clés de l'Ohio et du Texas, où les primaires auront lieu mardi prochain.
Peter Wallsten
Los Angeles Times


28/02/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres