Le ‘’tueur’’ demande aux parents de la victime la réparation de sa voiture

En 2004, il tue leur fils dans un accident de voiture. Aujourd'hui, il leur réclame 20 000 euros de dommages et intérêts pour frais de carrosserie. En heurtant son véhicule de plein fouet, la victime, 17 ans, a massacré son Audi-8 lors du choc, plaide Tomás Delgado Bartolomé. "C'est le coup de grâce, un vrai coup de poignard", s'enflamme la mère d'Enaitz Iriondo. "Avant qu'il porte plainte, je pensais : 'Le pauvre, il va devoir porter la mort de mon fils toute la vie.' Mais là, il a jeté le masque." Réclamer cet argent n'a pas été une décision facile, assure quant à lui le plaignant : "Moi aussi, dans cette histoire, je suis une victime. Pour le gosse, on ne peut plus rien faire ; pour moi, si", a déclaré l'homme à El País.



28/01/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres