Le tatouage, vaccin de demain

Le tatouage est plus associé aux risques d'herpès, d'hépatite ou de sida qu'à la prévention. Pourtant, à en croire des chercheurs allemands, tatouer sera bientôt bon pour la santé. Selon l'équipe du docteur Martin Müller, la vaccination avec une aiguille à vibration rapide est plus efficace que la bonne vieille seringue. Chez la souris, en tous cas, ce mode d'administration a généré seize fois plus d'anticorps que trois injections intramusculaires, rapporte la BBC.


08/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres