Le parquet classe sans suite le dossier du directeur de FM Liberté

Le 21 janvier 2008, le procureur de la République de N’Djamena a classé sans suite le dossier de Djekouninga Kaoutar Lazar, directeur de la station privée FM Liberté, en l’absence de plaintes et de plaignants. Ce dernier avait été arrêté le 16 janvier pour avoir "diffusé de fausses nouvelles". Il est maintenant libre de reprendre ses activités.

FM Liberté, fermée par la police le 16 janvier, n’a toujours pas été autorisée à reprendre ses émissions. Toutefois, les avocats de la défense entendent introduire une requête auprès du procureur pour demander la réouverture de la station. Rsf



22/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres