La "belle mère" se "tape" deux juges

La "belle mère nationale" avait un contentieux de quelque cent millions devant une de nos juridictions. Elle se paie le service de deux juges de l'Etat pour arranger la chose en sa faveur. Pour mettre les juges à l'aise, elle les fait aménager dans un hôtel du pays tous frais payés. Seulement à la fin, quand la "belle mère" a eu gain de cause, elle a oublié les deux juges foireux à l'hôtel. La note n'a pas été payée comme convenu. Dans la merde, nos deux juges sont allés voir un ancien Garde des sceaux pour faire la "facilitation". Après avoir longuement expliqué à la "belle mère" que le juge est une personnalité morale qui mérite considération, elle a consentie à lâcher un petit million, pour solde de tout compte. La "belle mère" serait devenue allergique au mot "donner" et plus que jamais "amoureuse" du gombo. A la moindre mauvaise nouvelle, c'est la syncope. La mauvaise nouvelle, c'est quand un marché lui échappe évidemment. Ses proches ont donc prévenu les hauts responsables de l'administration : "en sa présence, il n'est pas question de donner de mauvaises nouvelles", on ne sait jamais d'ici là que son pauvre petit cœur lâche. La république ne s'en remettrait jamais d'une telle catastrophe. Dieu protège la "belle mère !" Amen


18/12/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres