Kenya : Le gouvernement lève l’interdiction de diffusion en direct

Reporters sans frontières salue la décision des autorités kenyanes de lever, le 4 février 2008, l’interdiction de la diffusion en direct, par les médias audiovisuels, de tout programme d’informations. Cette mesure avait été imposée au lendemain de la réélection très controversée du président Mwai Kibaki, en décembre 2007.

Dans un communiqué officiel, le secrétaire permanent à l’Information et à la Communication, Bitange Ndemo, a déclaré qu’"au regard de l’amélioration de la situation, le ministre pour la Sécurité intérieure, George Saitoti, a révoqué la décision et par conséquent, la suspension est levée avec effet immédiat". Cette interdiction de diffusion avait été décrétée par le gouvernement, le 30 décembre 2007, "dans l’intérêt de la tranquillité et de la sûreté publique", alors que le pays était en proie à des émeutes meurtrières dans la foulée du scrutin présidentiel. Le porte-parole du gouvernement avait expliqué que "dans l’environnement actuel, certaines personnes utilisaient les médias pour inciter à la violence".



06/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres