Kadi lance Zénith Magazine

 Kadi Bambara née Traoré a plusieurs cordes à son arc. Elle est l'une des rares femmes manager dans le paysage musical Burkinabè et s'en tire bien. Comme seconde corde elle est aussi actrice de cinéma. Pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, dame Bambara vient de signer son entrée dans l'univers médiatique avec Zénith Magazine. Le 2 octobre dernier ils étaient nombreux venus de plusieurs secteurs d'activités pour répondre à l'appel du lancement de ce support de communication à Azalaï Hôtel, à la salle Sembène Ousmane. A l'occasion, une brochette d'artistes a tenu les convives en haleine entre le discours de la promotrice du Magazine et la projection vidéo de la maquette de ce même Magazine. C'est un Magazine gratuit qui paraît chaque 5 du mois et disponible dans des endroits de grande affluence. Dans ce support de communication vous avez des informations sur l'actualité politique et artistique, des annonces, du divertissement et des recettes de cuisine pour les cordons bleus. Au cours de son allocution Kadi Bambara née Traoré a indiqué que Zénith Magazine est le fruit d'une longue réflexion. Dans un monde ou l'exigence de l'excellence se fait pressante, la communication est un outil performant et indispensable pour magnifier le savoir faire. Véritable pierre angulaire dans un environnement en perpétuelle mutation, le speaker de la nuit du 2 octobre, le fringant Salif Sanfo comme un rimeur dans ses rimes déclame : "le faire savoir doit être au service du savoir faire".D'où la conception et la naissance de ce bébé. Madame Bamabara met les pieds dans des plats fumants où beaucoup se sont brûlés les orteils. Car un magazine gratuit dans un pays où la publicité ne court pas les rues, il faut voir pour y croire. Mais ne dit-on pas que ce que "femme veut Dieu veut". Elles sont souvent déterminées, quand elles mûrissent bien leurs idées et font à la limite de l'entêtement, mais finissent par avoir raison des obstacles qui leur barrent le chemin. Une bonne partie de l'équipe d'animation de ce gratuit est connue du grand public. Il s'agit des : deux Hervé, Honla et Taoko. Ils officient déjà dans des canards.
L'un est à l'Observateur Dimanche, l'autre est le Rédacteur en chef du journal le Reporter. Merneptah Noufou Zougmoré



18/10/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres