Irlande ; Un parti europhobe voit le jour

 Declan Ganley, le millionnaire qui avait animé avec succès la campagne pour le non irlandais au traité de Lisbonne en juin 2008, a lancé son propre parti. Baptisé Libertas ("liberté", en latin), celui-ci reprend le nom de l'institut qui avait organisé la campagne pour le non.

Il s'agit d'un parti à vocation paneuropéenne, "qui vise à présenter des candidats dans les douze circonscriptions électorales européennes du Royaume-Uni et dans d'autres pays membres de l'Union européenne en vue des élections européennes du 7 juin 2009", explique The Irish Times.

"Par le passé, Declan Ganley avait affirmé vouloir transformer les élections européennes de 2009 en un référendum européen sur le traité de Lisbonne", poursuit le quotidien dublinois. Le lancement de Libertas ne signifie toutefois pas que Ganley ait a l'intention de s'engager directement dans la politique au niveau européen, précise un de ses porte-parole.


08/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres