Hadj 2007 : tourisme ou pèlerinage ?

Au journal télévisé de 13h du 11 décembre 2007, la journaliste Caroline Tuina recevait un membre de la commission technique du Hadj 2007. Ce dernier a annoncé le départ des pèlerins pour le jour même à la Mecque et cela après deux premiers départs annulés le 26 novembre et le 05 décembre.

Au cours de l’entretien, la journaliste n’a pas daigné poser la question au technicien sur le pourquoi des ces annulations répétées. Et plus important s’il sera toujours possible aux pèlerins Burkinabè d’effectuer dans les temps les rituels. Cette question est fondamentale car les Burkinabè n’ont pas décidé d’aller à la Mecque pour faire du tourisme. Aussi, ils ont le droit de savoir s’ils pourront honorer Dieu à travers les différents rituels vu qu’ils ne sont pas partis à temps. Mais pourquoi est ce maintenant que l’Arabie Saoudite ouvre sa frontière au Burkina Faso alors que les aux pays de la sous régions ont pu convoyer les ressortissants ? Pourquoi est ce maintenant que l’ambassade du Burkina en Arabie saoudite se démène pour que tout rendre dans l’ordre comme l’a dit le technique alors que le pèlerinage des Burkinabè a été prévu et planifié depuis longtemps ?  

A qui doivent se plaindre les pèlerins qui ont quitté depuis des semaines leur village pour prendre l’avion à Ouagadougou ou à Bobo-dioulasso pour les désagréments subis ?

La commission en charge de l’organisation du pèlerinage doit apprendre à communiquer sur ce qu’elle fait au lieu de se taire. Les journalistes, eux également doivent apprendre à poser les bonnes questions sinon, il ne sert à rien d’inviter des gens sur les plateaux.   

  Ramata


14/12/2007
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres