Exécutions à Piéla : Vérité et justice pour les victimes

Le 29 octobre 2006, Djolgou Yarga, Lankoandé Bandambé et Mano Amsoanguini ont été abattus à Piéla par la Police nationale de Bogandé dans la province de la Gnagna qui les a soupçonné d'avoir participé à un braquage. Les trois hommes n’étaient en fait que des orpailleurs ayant emprunté la voie sur laquelle a eu lieu quelques heures plutôt un braquage.

Ce 29 octobre, jour anniversaire, l'Association pour le développement économique et social de Piéla, a organisé une marche pour réclamer vérité et justice sur ces assassinats du 28 octobre 2006. Elle se dit choquée par l'inaction des autorités administratives. Elle souhaite également que les autorités policières  restituent les biens emportés lors de la perquisition des forces de l'ordre aux ayant droits. Puis de  mettre en garde, l’autorité : «Si rien n'est fait d'ici à six mois, nous ne répondrons de rien».

 

RS



04/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres