ETATS-UNIS : Le vote par anticipation fait recette

Alors que la campagne électorale bat son plein, le scrutin est déjà ouvert dans certains Etats. Près d'un tiers des électeurs devraient s'exprimer avant le 4 novembre.

La campagne n'est pas terminée, mais le scrutin a déjà commencé. Grâce à de nouvelles lois autorisant les opérations de vote anticipées, des millions d'électeurs vont pouvoir voter avant le jour officiel des élections fixé au 4 novembre 2008. Dans certaines parties de la Géorgie, le scrutin a commencé la semaine dernière. Dans l'Iowa, les électeurs peuvent voter depuis le 25 septembre. Dans l'Ohio, Etat très disputé que Barack Obama et John McCain considèrent comme essentiel pour remporter la Maison-Blanche, les opérations de vote commenceront le 30 septembre. "Certaines personnes qualifient désormais le mois d'octobre de ‘mois des élections'", explique Ryan Meerstein, qui dirige la campagne de McCain dans l'Ohio.

Plus de trente Etats ont pris des dispositions pour permettre aux citoyens de voter avant le 4 novembre, sans avoir à présenter de justificatif. En 2000, quelque 14 % des électeurs avaient choisi de voter par anticipation. Le chiffre était passé à 20 % en 2004 et il pourrait atteindre 30 % cette année, estime Paul Gronke qui dirige le centre d'information sur le vote anticipé du Reed College, dans l'Oregon. Les équipes des deux candidats encouragent le vote par anticipation, en particulier pour les personnes qui se rendent aux urnes irrégulièrement. Sur une période d'environ six semaines, les deux camps peuvent cibler ce type d'électeurs par courrier, par téléphone ou en faisant du porte-à-porte dans l'espoir de récolter leur voix.

Le 20 septembre, au quartier général de l'équipe McCain à Colombus, dans l'Ohio, une dizaine de volontaires appelaient les électeurs du comté de Franklin pour leur demander s'ils avaient bien reçu le formulaire de demande de vote par correspondance qui a été adressé à un million d'électeurs de l'Ohio. "C'est le meilleur moyen d'éviter les files d'attente le jour des élections. Avez-vous l'intention d'utiliser votre bulletin de vote par correspondance ?" s'enquérait une volontaire au téléphone.

"Le vote anticipé constitue l'une des attractions de l'année", confirme Tad Devine, le principal conseiller du candidat démocrate John Kerry en 2004. "Cela signifie que les deux équipes doivent s'organiser très tôt, déterminer où et quand envoyer leur candidat et où consacrer des fonds à des spots télévisés." Les deux camps affûtent par ailleurs leur stratégie pour faire en sorte que leurs partisans choisissent de voter plus tôt. La documentation envoyée aux habitants de l'Ohio par le Parti républicain les encourage à voter pour le ticket républicain le plus tôt possible. Le texte laisse entendre que les républicains assureront la sécurité du pays dans un monde de plus en plus dangereux. "Pas d'attentat sur le sol américain depuis le 11 septembre 2001, les terroristes auraient-ils renoncé ? Demandez donc au reste du monde", peut-on lire sur l'un des documents.

L'équipe Obama, de son côté, a posé des affiches dans des centaines de salons de coiffure de l'Ohio sur lesquelles figure un numéro de téléphone gratuit que l'on peut composer pour obtenir des informations sur le vote anticipé. Sur ces affiches, on peut voir Obama en blouse assis dans un fauteuil de salon de coiffure. L'équipe du candidat démocrate envisage également d'affréter des bus pour transporter les étudiants de l'Etat qui souhaitent voter avant le 4 novembre, en promettant que cette expédition électorale se terminera par une petite fête.

Peter Nicholas
Los Angeles Times



26/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres