Election d'Obama à la Maison blanche, une soirée historique

Il est 2h du matin ce mercredi 05 novembre 2008 à Oxford, ville universitaire de la Grande Bretagne. Depuis 22h ce mardi 4; nombreuses sont les personnes qui veillent les yeux rivés sur leur écran de télévision. "Je suis sûre que Barack va gagner", affirme Rose de la Côte d'Ivoire. En effet, les grandes tendances donnent Barack Obama vainqueur. "Et la victoire est certaine pour lui", lance Amal qui vient du Yemen.
Pour ce vote américain, Rose et dix autres personnes à l'image de nombreux oxfordiens ont organisé des soirées pour suivre et discuter de l'élection. Elles veulent suivre de bout en bout les péripéties de l'élection présidentielle américaine, celle dite historique du fait qu'un métis est porté favori au poste de président.

James, journaliste britannique, pense que la victoire d'Obama, ce 04 novembre, est un "jour historique pas comparable à la chute du mur du Berlin dans sa signification mais certainement égal à l'élection de Franklin Roosevelt et John Kennedy. C'est l'un des présidents les plus plébiscités dans le monde entier. Son souhait est que Barack puisse satisfaire l'espoir que les Américains et le monde entier placent en lui".
Pour Alexandra, journaliste à Londres, l'élection d'un métis n'a rien d'historique. Pour elle, des Noirs compétents exercent dans le gouvernement de Georges Bush. Et c'est le cas avec Colin Powell, de Condoleeza Rice, sans doute la plus puissante des femmes dans le monde. Et en dehors de la politique, il existe bien d'autres comme la célèbre et milliardaire journaliste Oprah.
Selon Alexandra, les Etats-Unis semblent obsédés par la question raciale. Ils paraissent donc comme le pays le plus raciste avec juste raison comparé à la Grande Bretagne. C'est pour cela que les Américains semblent surpris par le fait que Obama ait conquis la Maison Blanche. Un brin d'ironie aux coins des lèvres, les yeux soudain brillant, elle ajoute "ce qui serait passionnant pour moi, c'est de voir la première femme athée ou un homosexuel convoité le fauteuil de la Maison blanche".
La question raciale est fondamentale pour de nombreuses personnes, notamment les Noirs. Zakaria Sanfo, Londonien d'adoption, par exemple, croit que "l'élection aux Etats-Unis va mettre en piste un "Noir" à la plus haute responsabilité du plus puissant Etat du monde, cela ne changera pas sans doute le monde, mais changera pas mal de préjugés dont certains d'entre nous sont toujours victimes".
Si en Grande Bretagne, l'heure est toujours aux débats, aux Etats-Unis, le temps est à la célébration et à l'émotion. Hachimi Traoré, professeur dans le Missouri, a sablé le champagne à l'annonce de la victoire de son candidat : "La victoire de Obama est la victoire de nous tous, du peuple. C'est une victoire contre l'arrogance du régime Bush, une victoire contre les va-t-en guerre et enfin une victoire pour l'espoir du monde entier ". A Chicago dans l'Illinois, le diplomate danois, Toorsten Stiig Jansen, résidant aux Etats-Unis, pendant le discours de Barack Obama à Grant Park, a versé des larmes de joie. "Je devrais rester impassible, mais c'est tellement beau", a-t-il confié. Avant d'insister : "J'ai toujours été engagé dans le combat contre la ségrégation, pour l'égalité entre Noirs et Blancs. Et avoir un président afro-américain, étant donné l'histoire des Etats-Unis, je trouve que c'est extraordinaire ". Ce diplomate est en fait un ancien journaliste de la télévision danoise. Il a couvert l'Afrique du Sud pendant et après la libération de Nelson Mandela.
Malgré l'enthousiasme de cette élection, certaines personnes craignent que le premier président métis des Etats-Unis d'Amérique ne soit assassiné. D'ailleurs, ce mercredi 05 novembre, le lendemain de son élection, deux skinheads accusés d'avoir voulu le tuer avec d'autres dizaines de noirs ont été inculpés par un grand jury fédéral à Memphis dans le Tennessee. Daniel Cowart, 20 ans, et Paul Schlesselman, 18 ans, ont été arrêtés en octobre dernier. Ils ont été inculpés pour possession d'une arme à canon scié, projet de cambriolage d'une armurerie et menaces sur la personne d'un candidat à l'élection présidentielle.
Le Service secret américain, créé le 5 juillet 1865, a l'obligation de protéger les candidats à la présidence et à la vice-présidence 120 jours avant les élections. Mais Barack Obama a, lui, bénéficié de cette protection rapprochée depuis mai 2007. C'est la plus longue période de protection accordée à un candidat à la Maison Blanche. Son colistier Joe Biden bénéficie également de la même protection.
Le Secret Service est également chargé de la protection des anciens présidents jusqu'au maximum dix ans après la fin de leur mandat, ainsi que leurs enfants jusqu'à l'âge de 16 ans.
L'élection de ce 4 novembre est placée dans les annales de l'histoire comme celle qui ayant atteint un niveau inégalé avec près de 64,1 % de taux de participation des électeurs.
Concernant les résultats, le dernier décompte fait état de 349 grands électeurs pour Obama et de 163 pour McCain. Il fallait seulement 270 à Obama pour être élu. Ce qui fait qu'Obama a obtenu la majorité du vote populaire, avec 52% des voix au niveau national contre 46% pour son adversaire républicain John McCain. C'est la première fois qu'un démocrate remporte la majorité absolue du vote populaire depuis Jimmy Carter en 1976 et Obama le fait avec le meilleur score depuis Lyndon Johnson en 1964. A cet effet, titrait le Washington Post, "Obama fait l'Histoire". Les éditions spéciales des grands journaux comme le Washington Post, le New York Times, le Chicago Tribune prises d'assaut ont été rapidement épuisées. Même les réimpressions n'ont pas suffi. Jocelyne Lafont, une Américaine de New York a cherché en vain l'un de ces journaux. Elle en voulait au moins un comme souvenir témoignant de ce moment inoubliable.
Les 538 grands électeurs se réuniront le 15 décembre prochain pour désigner officiellement le président et le vice-président, qui prendront leurs fonctions le 20 janvier 2009 . Ramata Sore
 L’Evenement



24/11/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres