Cnrst : La Sonabel réclame son dû !

Curieux ce jeu de nerfs que subit en ce moment le délégué général du CNRST . Alors qu'il était en mission à l'extérieur, la Sonabel a ordonné le 27 octobre dernier la coupure du jus dans les 4 instituts du CNRST. Comment a-t-on pu en arriver là ? Selon certaines sources, le CNRST doit environ 80 millions à la Sonabel. Les précédentes négociations qui avaient permis de rétablir le courant à la suite de la première coupure n'avaient pas, semble-t-il, donné entière satisfaction à Sonabel. Les traites proposées seraient très faibles au regard du montant de la facture à régler. Le CNRST n'a-t-il pas malgré tout respecté son engagement ? Si oui quelle en est la raison ? On imagine que Basile Guissou n'a pas dû prendre un engagement en l'air ? Qu'est-ce qui s'est donc passé entre temps ? Nous exigeons le droit d'être informé. Il n'est pas normal qu'une institution nationale de l'importance du CNRST en soit à négocier des moratoires pour payer sa facture d'électricité. M. Tertius Zongo qui n'a pas manqué d'éloges aux chercheurs burkinabè lors de son récent passage au FRSIT est directement interpellé. Si la situation n'est pas normalisée, c'est avec crainte que l'on envisage ce qui peut se passer dans une station de recherche comme Kamboinsé où certaines cultures au labo ne peuvent souffrir une rupture de froid. Ce sont des années de travail qui peuvent ainsi se trouver anéanties.



28/11/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres