Cameroun : Le directeur du journal Mutation convoqué à la Sécurité militaire

Le 29 janvier 2008, Alain Blaise Batongue, directeur de la Publication du quotidien privé camerounais Mutations a été convoqué dans les services de la Sécurité militaire à Yaoundé par le Lieutenant-colonel Gédéon Yossa, agissant suivant une instruction du ministre de la Défense Rémy Ze Meka.

De source militaire, les responsables de la Semil (Sécurité militaire) veulent en savoir plus sur la série de reportages et d’enquêtes publiés par Mutations, sur le sauvage assassinat de 21 militaires camerounais dans la péninsule de Bakassi, le 12 novembre 2007. En plus, la rédaction de Mutations est soupçonnée de détenir des informations sensibles sur un plan visant l’élimination de certains témoins clés dans cette tuerie.

Le Syndicat des journalistes employés du Cameroun (Sjec) considère la convocation du directeur de Mutations comme une manœuvre d’intimidation, et une menace à son intégrité physique. Le Sjec tient le ministre camerounais de la Défense et le Lieutenant-colonel Yossa pour responsables de tout ce qui arriverait en mal à Alain Blaise Batongue et aux journalistes de la rédaction de Mutations.

Le Sjec se porte solidaire du journal Mutations et des journalistes ainsi menacés.
Pour le Sjec : Charles Nforgang, secrétaire national adjoint à la Communication, chargé des Alertes.

Source : http://newsletterappa.over-blog.com/article-16141101.html



30/01/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres