Bobo-Dioulasso plaque tournante des petits larcins entre OPJs

 

Ces affaires inquiétantes sont une partie visible de l'iceberg de la corruption dans les affaires de la justice à Bobo-Dioulasso. Plusieurs OPJ sont impliqués dans des affaires d'argent pour des promesses de contournement de procédures. Un OPJ, dont le nom revient dans la présente affaire des cigarettes, est même connue pour sa pourriture. Plusieurs dossiers seraient depuis pendants devant le parquet contre lui. Dans le dernier dossier, il aurait pris de l'argent pour étouffer une procédure. Informée, la justice veut bien fermer les yeux, parce qu'il a pris l'argent, mais il a quand même instruit le dossier en déposant le prévenu. Or la réalité est tout autre. Ce ne sont pas les parents du prévenu qui ont démarché l'OPJ, mais c'est bel et bien lui qui a poursuivi la famille pour lui proposer de bloquer la procédure moyennant 200 000 F Cfa. Payé, il a fait tout à fait le contraire, sans doute, pour s'être fait payer aussi par la partie poursuivante. Et c'est ce monde là qui gère les procédures à Bobo-Dioulasso. Et dire même que certains d'entre eux auraient reçu des lettres de félicitation du Premier ministre Tertius Zongo. NAB



06/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres