Après 20 d’exile, Mariam Sankara s’incline sur la tombe de son époux

Pour la première fois depuis la mort de son époux Thomas Sankara  le 15 octobre 1987,

Mariam Sankara, ce 15 octobre 2007 a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du président Thomas Sankara

La foule très nombreuse au cimétière de Dagnoen où repose Sankara était devenue miniscule.  Le service de sécurité du comité d’organisation a vite fait de jeter l’éponge. Les quelques policiers municipaux commis de même. La foule foulait voir tout de près.

A 16h 35, la veuve la plus célèbre du Burkina fait son apparition sous forte escorte. La foule se déchaîne. Mais elle arrive à s’incliner et déposer une gerbe de fleurs puis est reconduite très rapidement à son véhicule, sous les acclamations de ceux qui sont restés, vingt ans après, les inconditionnels de Sankara.

Mariam Sankara, la veuve du président Sankara est revenue au Burkina Faso, tard dans la nuit le dimanche 14 octobre.

Elle est sans ses deux enfants Philippe et Auguste. Mme Sankara a été accueillie par une foule nombreuse. « Je suis émue, j’arrive tardivement mais, je ne savais pas qu’il y aurait autant de monde. Je suis très contente d’être venue et remercie tout le peuple burkinabé. Merci ! On m’a invitée et je suis là pour la commémoration (...) », a déclaré Mme Sankara.

A la question de savoir si elle reste définitivement dans son pays, Mariam Sankara répond simplement : « le reste, on verra ». Ajoutant que le Burkina Faso est avant tout son pays.



17/10/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres