Le directeur de L’Action condamné à trois mois de prison ferme

Le 6 février 2009, Boussada Ben Ali, directeur de l’hebdomadaire indépendant L’Action, a été condamné à trois mois de prison ferme et à une amende de 50 000 francs CFA (environ 76 euros) pour "divulgation de fausses nouvelles". Le journaliste a immédiatement fait appel de cette décision. Pendant la durée de la procédure d’appel, il restera détenu à la prison de Niamey, où il se trouve depuis le 26 janvier.

Boussada Ben Ali est poursuivi par le ministre de l’Economie et des Finances, suite à la publication d’un article intitulé "Au ministère des Finances : Un marché de 806 430 933 FCFA à SMI". RSF


18/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres