Jean Ping, le métis sino-gabonais, nouveau commissaire de l’Union africaine

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Jean Ping, a été élu à la tête de la Commission de l'Union africaine lors du dernier sommet de l'UA à Addis-Abeba tenu du 31 janvier au 02 février 2008. Il succède au Malien Alpha Oumar Konaré. Konaré doit, selon les statuts de l'UA, rester en fonction jusqu'en avril 2008 pour expédier les affaires courantes. Il dirige la commission de l'UA depuis 2003.

La vice-présidence de la commission est revenue au kenyan Erastus Mwencha, actuel secrétaire général du Comusa (Marché commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe). Le poste de commissaire à la paix et à la sécurité revient à Ramtane Lamamra, ancien ambassadeur d'Algérie auprès des Nations unies.

Diplomate expérimenté, Jean Ping,métis sino-gabonais, a été ministre sans discontinuer depuis 16 ans, et vice-Premier ministre depuis 2007.  Jean Ping, 65 ans, est devenu le chef de la diplomatie gabonaise en 1999.

Il entame sa carrière de fonctionnaire international dans les années 70 l'Unesco à Paris.

Il a eu deux enfants avec la fille aînée de Oumar Bongo, Pascaline, actuelle directrice du cabinet présidentiel.
Ping est aujourd'hui marié à une Italo-Ivoirienne, Jeanne-Thérèse Ping. Il est père de huit enfants.
Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université de la Sorbonne (France).


Ramata



04/02/2008
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres