Haiti : la nouveau Premier ministre peut enfin se mettre au travail

L'économiste Michèle Pierre-Louis a été confirmée, le 31 juillet, par le Sénat haïtien au poste de Premier ministre. Cette nomination met fin à trois mois d'impasse sur le nom du successeur de Jacques Edouard Alexis, limogé après les émeutes de la faim en avril dernier. Après Claudette Werleigh dans les années 1990, Michèle Pierre-Louis devient ainsi la deuxième femme à accéder au poste de Premier ministre en Haïti.

Ses détracteurs n'ont pas hésité à soulever ces dernières semaines la question de son orientation sexuelle, un sujet dont ont également débattu hier les parlementaires. La sénatrice Edmonde Supplice Beauzile "a, pendant toute la séance, agité la question portant sur l'homosexualité présumée de Mme Pierre-Louis pour l'empêcher d'accéder à la Primature", rapporte le quotidien haïtien Le Nouvelliste. "Ma position est claire, le président de la République étant garant de la bonne marche des institutions n'avait nul droit de désigner comme Premier ministre un personnage sur qui pèsent des soupçons d'homosexualité, a-t-elle dit. Le prix à payer pour ce choix que vous allez faire aujourd'hui sera très lourd pour le pays et pour nos enfants." Michèle Pierre-Louis doit présenter au cours des prochains jours sa politique générale devant les deux Chambres.



02/08/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres