Etats-Unis :Trois garçons dans le vent

L'ère des boys band n'est pas finie : les Jonas Brothers, parrainés par Disney – ils sont jeunes, beaux et très puritains –, suscitent la passion d'un très jeune public, explique le magazine du quotidien espagnol ABC.

Joe, Nick et Kevin sont les Jonas Brothers. Trois frères qui déchaînent l'hystérie préadolescente. Kevin a 20 ans, Joe en a 18, Nick 15. Et, en moins d'un an, ils ont conquis la planète entière. Ces trois garçons dans le vent sont les derniers poulains de la machine Disney, puissant créateur de mythes, dans le sillage de Hillary Duff, High School Musical ou Hannah Montana. Pour se faire une idée de l'onde de choc, quelques jours après la première à New York, plus de 21 millions de téléspectateurs ont vu aux Etats-Unis leur film Camp Rock [il sort en France le 23 septembre].

Si vous avez plus de 16 ans, tout cela ne vous dit rien, mais il y a fort à parier que vos enfants, ou les benjamins de votre entourage voient les choses autrement.
L'histoire des Jonas Brothers ressemble, par certains côtés, à celle d'autres stars de la pop juvénile, comme les Jackson Five ou les Hanson, mais jamais aucun groupe de pop rock n'avait conquis tant d'admiratrices si jeunes. Ces trois adolescents à l'air innocent sont le nouveau fer de lance du phénomène tween [un mot-valise composé de teen, "adolescent", et de between, "entre-deux"], un segment de marché qui comprend les enfants entre 6 et 15 ans et qui pèse 120 millions d'euros par an rien qu'aux Etats-Unis. La philosophie Disney, selon Gary Marsh, responsable de la programmation de Disney Channel, consiste à créer des produits à destination des enfants qui non seulement n'éveillent pas les craintes des parents mais peuvent aussi s'adresser à eux. "Nous faisons des films sur ce que nous défendons : crois en toi, réalise tes rêves, aime ta famille", souligne ce dirigeant. "Camp Rock parle de toutes ces choses-là." Version modernisée de Cendrillon, ce film s'achève au bord d'un baiser qui n'aura jamais lieu. "Elle a 15 ans et ils viennent de se rencontrer, explique Marsh. Le public veut peut-être qu'ils s'embrassent, mais nous ne pensons pas que ce soit décent."

Les Jonas s'accommodent bien de ce schéma puritain, ils en sont même les porte-drapeaux. Fils d'un pasteur évangélique, les trois frères portent à l'annulaire droit, sur une suggestion de leurs parents, un anneau de pureté en vertu duquel ils doivent rester vierges jusqu'au mariage. On le voit, Disney a trouvé une fois de plus le produit parfait pour son "usine à rêves". Grâce à la nouvelle communauté tween, la maison Mickey sera l'une des rares sociétés à pouvoir dire cette année : "La crise ? Quelle crise ?" Les tweens ne sont pas seulement nombreux – plus de 29 millions aux Etats-Unis, près de 4 millions en Espagne –, ils ont aussi une capacité de consommation sans précédent pour cette tranche d'âge. A eux seuls, les adolescents et préadolescents américains dépensent chaque année près de 80 milliards de dollars, à quoi viennent s'ajouter les 110 milliards que déboursent leurs parents, qui ont parfois les mêmes goûts que leurs enfants.

"Tout cela ne va pas tarder à arriver en Europe, vous allez voir ! assure Gary Marsh. Dès que les gens auront entendu la musique, ça va être impressionnant. Il y a un an, c'était un groupe avec un superson, mais ils n'avaient pas encore fait un malheur. Aujourd'hui, c'est une supernova." Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en 2007, les trois frères ont engrangé plus de 12 millions de dollars et se sont classés quatre-vingt-neuvièmes sur la liste Forbes des groupes les mieux payés du secteur de la musique.

Il y a deux ans, ils ont enregistré leur premier disque, It's about Time. Même s'ils n'en ont vendu que 65 000 exemplaires, ils ont eu de la chance. Riche Ross, président de Disney Channel Worldwide, les a vus sur scène à Dallas en octobre 2006. Deux mois plus tard, ils étaient au catalogue d'Hollywood Records, le label Disney.

Le disque Jonas Brothers est sorti il y a un peu plus d'un an et il a franchi la barre du million d'exemplaires en quatre mois seulement. Au printemps, un reality show suivait les trois frères à la scène et à la ville. Cet automne, Disney diffusera une série, J.O.N.A.S., où ils vont incarner trois stars du rock qui jouent les agents secrets. "Avec les Jonas, tout devient possible", s'extasie Alan Sacks, producteur de Camp Rock.

Repères

D'autres "bandes" composées de fratries :
• Les Jackson Five Joe, Jackie, Tito, Jermaine et Mickael Jackson ont commencé leur carrière en signant avec la Motown, un grand label musical des années 1960. Ils ont placé plusieurs singles en têtes des charts américains, et ont été les vedettes de deux dessins animés.
• Hanson Ce groupe américain est composé de trois frères, Clarcke Isaac, Jordan Taylor et Zackary Walker. Ils se sont fait connaître en 1997, avec leur succès mmmBoB et leur album In the Middle of Nowhere. Leur dernier album, The Walk, est sorti en 2007 au Japon.
• Tokio Hotel Ce groupe allemand, fondé à Magdebourg en 2001, est composé de deux frères jumeaux, Tom et Bill Kaulitz. Ils sont sous contrat chez Universal Music. Avec des thèmes tels que le suicide, la drogue, la mort, la solitude, ils remportent un franc succès au sein du public adolescent.

Fernando Goitia
ABC



23/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres