Hermann veut-il sauver le soldat Blaise ?

Dans l'ensemble, des propositions qui sont actuellement faites, celle de l'UNDD de maître Hermann Yaméogo tranche par sa spécificité. Le parti de maître Hermann Yaméogo qui n'a pas fait allégeance au chef de file de l'opposition propose ce qui suit:
Une reforme en trois étapes?: Première étape, la mise en place de trois commissions. Une première commission inter-partis, essentiellement constituée de partis politiques (opposition et majorité). Cette commission traitera exclusivement des questions politiques, gouvernance et type de régime. Deuxième commission, commission sectorielle qui traiterait de questions sectorielles?; armée, syndicats, coutumiers etc…
Troisième commission, la commission régionale qui collerait aux desiderata de la décentralisation.
Ces trois commissions feraient des propositions tous azimuts à Blaise Compaoré sous le couvert de Bongnessan Yé.
Deuxième étape?: la convocation d'une Convention nationale constitutionnelle. Elle aura pour tâche de faire la synthèse des propositions reçues des trois premières commissions.
Troisième étape?: la convocation d'une constituante.
Les deux premières étapes pourraient se tenir dans un délai de deux mois et à la rentrée en septembre, une constituante pourrait être convoquée par ordonnance du président du Faso.
Au préalable, les protagonistes devraient signer une sorte de "certification?" qui les engagent à respecter les décisions qui en sortiront et de les appliquer.
Hermann Yaméogo n'est pas pour l'institution d'un collège de sages qui est une structure d'une autre époque. Par contre, ses recommandations pourraient servir de base de travail.
Synthèse d'entretien avec Hermann Yaméogo



13/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4225 autres membres