Que vont chercher les hommes chez les travailleurs du sexe ?

Le maire de la ville de Ouagadougou, Simon Compaoré a promis lors de sa présentation de vœux 2008 à son personnel de lutter contre la prostitution et pour la fermeture des maisons clauses.

Or, si les prostituées et les chambres de passe existent, c’est il y a des biens clients.

Aussi, la question que je me pose, c’est de savoir ce que les Humains, et plus particulièrement les hommes (de sexe masculin) trouvent à fréquenter ces travailleuses du sexe et ces chambres de passe?

Ramata

Les célibataires vont y chercher le confort avant leur mariage. Quant aux hommes mariés ces deux choses :
-Soit ils ne sont pas comblés par leurs épouses
-Soit ils sont vicieux
De toutes les façons, il une prolifération des Maisons clauses parce qu'il y a une demande forte. La débauche sexuelle gagne du terrain avec à la clef des phénomènes comme la pédophilie et la prostitution enfantine. Ce sont ces fléaux que le maire doit chercher à combattre et foutre la paix aux vraies professionnelles du sexe qui ne font que leur travail comme n'importe quel travailleur !

0 appréciations
Hors-ligne
J'ai bien peur que le Maire va s'essayer a une mission impossible. Le resultat previsible est que ce marche (car c'en est un) va seulement entrainer les acteurs dans plus de clandestinite, avec une plus grande precarite, moins de protection (sante, psychologique) pour les travailleuses du sexe. Le maire va t-il seulement supprimer les espaces publics codifies ou se rencontre la demande et l'offre de sexe, ou pense t-il vraiment supprimer cette demande ou cette offre de sexe? Va t-il imposer le mariage a toutes les personnes en age et capacite de sexe? arranger un mariage de rechange ou temporaire pour les veufs, visiteurs/touristes? Ma suggestion serait plutot de contribuer a ameliorer la condition de celles qui ont choisi librement d'exercer le plus vieux metier du monde, et de reunir les conditions du developpement afin que nos soeurs qui le desirent puissent vivre d'un autre commerce ...

Dépuis combien de temps le maire de Ouaga combat ce fléau, je me rappelle il y a eu un débat à la télé où une représentante des travailleurs du sexe ont envénimé le débat.
Ce qui est sûr avec la prolifération des maquis, la dépravation des moeurs, la destruction des maisons closes n'est qu'une apparence.
Les jeunes ont toujours trouvé une alternative.
Nab

Je pense que le maire veut distraire les gens. Il ne peux pas lutter contre ces pratiques. Pense t'il que ce soit un plaisir à une femme de partir se vendre ?
C'est la précarité qu'ils creént qui est la source (ou du moins une des sources) de ce fléaux.
Que vont chercher les hommes chez ces marchandes ? Eh bien ce qu'elles vendent.
Je n'y suit pas encore aller mais je pense que c'est le seul moyen d'avoir du sexe sans beaucoup d'effor.
Pour lutter contre la prostitution (c'est le nom du fléaux)il faut lutter contre la pauvreté grandissante à Ouagadougou et au Bukina Faso, promouvoir l'emploi...

:vazy:

je ne suis pas Burkinabé mais je connais bien votre pays il ne faut pas croire que la supression des lieux de prostitution mettra un terme a ce fleau. En France toutes les maisons dites de tolérance ont été fermées mais la prostitution est toujours la sous la forme de call girls pour les plus nantis et une prostitution incontrolable faite par des occasinnelles pour arondir leur fin de mois et en plus une autre forme qui augmente la prostitution des etudiantes dont les bourses ne sont pas suffisantes évidement il faut faire quelque chose mais de la a eradiquer le mal il y a un pas a franchir et un grand pas

La prostitution comme on le dit est plus vieux que le monde.Donc on ne peut pas lutter contre la prostitution. Meme si on met les moyens ce sera difficile. La prostitution ne se passe seulement dans les maisons clauses. Il ya des formes de prostitution que le Maire de Ouaga ne connait pas. Il fera mieux de s'occuper d'autre chose que la prostitution.Aujourd'hui la prostitution est une activité génératrice de revenu. S'il venait à supprimer la prostitution, ce qui est difficile, il perdrait beaucoup de recettes en terme de taxe au niveau des maquis. 80% des maquis et bars sont des lieux de rencontre qui conduit à la prostitution.

Simon, si tu es en panne d' imagination, arrete de vouloir distraire le monde. Ona plus d' urgenses que de lutter contre les moulins a vent. A moins de vouloir jouer au conquerant de l' inutile, au Don Quichotte.

Peut- etre que Simon a oublie comment cette brave Sociologue a tourne le Bougremestre en riicule lors du debat televise en 1995. Victo est toujours la et tu vas la trouver sur ton chemin. Les gens qui ont faim, les gens qui meurent de cholera et de meningites a Ouaga, ca ne te derange pas, c'est prostitution tu veux eradiquer? ce n'est pas ce qu'
on t'a demande en te votant comme maire. Et ceux qui ont les moyens et qui amenent les femmes qui vont de groteau en groteau et dans les hotels, ce n'est pas la prostitution? Ou bien c'est pr emmerder les petites personnes faibles de par votre politique de pillage systematique des ressources du pays? C'est encore pour faire parler de toi, quoi. C'est la megalomanie dans ta megapole tout autant megalo dans le dernier pays du monde. lutte contre cette pauvrete - la d'abord. voila un chantier porteur.

Ce n'est pas la première fois que Simon dit vouloir s'attaquer à la prostitutions et au maison clause. Je pense que comme d'habitude cela n'ira nul part. La pls part de ces chambres de passe à des gourous de ce pays qui ne vont pas se laisser faire. Le maire lui même en est conscient. Je crois qu'il veut seulement amuser la galerie

:vazy:

Je pense que le maire peut bien réussir sa mission s'il assossit les riverins des maisons closes à l'operation. Il va de la bonne éducation de nos enfants. Que les maisons closes existent mais pas ds les quartiers où habitent des familles. que le maire propose le regroupement de ces maisons closes comme il ya longtemps le quartier BILBAMBILIN.C'est un autre moyen d'empecher certains hommes ou femmes d'y aller par peur ou par honte.


L'initiative semble louable, mais on se demande si elle est réaliste? On se rappelle le débat que le même maire a eu il ya une quinzaine d'années avec les professionnelles du sexe. On ne peut que lui souhaiter bon vent même si cela est une lutte perdue d'avance comme celle de la drogue.
abk

Bonjour et merci Ram de vouloir relancer le débat. La décision de Monsieur le Maire est salutaire, mais comme quelqu'un la rappeler, la prostitution est un vieux métier. Avec le coût de la vie de nos jours, les choses se développent dans toutes nos villes. Donc pour attaquer ce mal ou plutôt ce fléau, je propose à Monsieur le Maire de prendre des textes pour officialiser la pratique du métier afin que la mairie puis contrôler et surveiller l'activité des travailleurs de sexe. Il est bon par exemple d'obliger les travailleurs de sexe de cotiser pour préparer leur retraite et mais aussi une prise en charge par la municipalité des femmes actuellement qui ne sont plus en mesure de pratiquer leur ancien métier. Sinon ce sont les prostituées d'aujourd'hui qui prépareront celles de demain pour assurer la releve et toucher indirectement leur pension. Du courage

Dany

Moi je crois qu'il y a bien des combats beaucoup plus utiles que celui contre la prostitution "le plus vieux metier du monde". Le maire doit s'attaquer aux causes et non aux effets. je ne crois pas qu'on pusse se prostituer de gaité de coeur.
Les Hommes y vont pour se defouler, se distraire histoire de changer d'air.

0 appréciations
Hors-ligne
L'initiative est louable mais pour arriver à bout de ce fléau,il faut une longue lutte et surtout ne pas se tromper d'adversaire.
Car les raisons d'existence et de perennisation de ce marché sont la recherche de quelque chose ( l'argent,le plaisir l'équilibre etc). Une voie de solutionnement passerait par l'attaque aux raisons d'existence de ce marché.

Dernière modification le 24-01-2008 à 12:54:28

Je pense que c'est de l'utopie que de vouloir enrailler ce mal qui date de la nuit des temps, soyons rélaiste et cherchons plutôt à orgniser ce marché sur le plan sanitaire,ce qui aiderait à préserver la santé de beaucoup d'hommes qui trouvent leur compte là-bas.
Il y a aussi le fait que beaaucoup de nos soeurs optent pour la facilité et dans un contexte économique difficile, elles choississent cette voix, et certaines d'entre elles affirment qu'elles préfèrent mourir de sida que de faim, que faut-il faire devant un tel choix ?

Ramata, depuis quand un homme n'a pas de sex masculin?

Encore Simon, Simon encore

Grande Sœur vous avez bien dit. Ces chambres de passe n’existent pour les ânes ni les chiens de Ouaga, mais pour les hommes. Et puis les hommes de rangs zéro, (zéro parce que :
1-ils ne sont pas des responsables ;
2-ne sont pas mariés de moyens,
3-pas véhicules pour se cachés jusqu’aux taxis qui ensuite les transportent jusque devant ces chambres. N’ont aucune honte à aller même jusqu'à prêter une chambre à un ami pour satisfaire son besoin.
Au contraire se sont, ces hommes grosses cylindrées, avec des perdièms à chaque bout de journée, ces hommes au gros ventre et quand le ventre est gros, kiki aussi réclame et donc avec beaucoup d’énergie, donc on peut bien pisser(suivez mon regard et ne vous tromper pas de cible).

Ces sont ces hommes là au contraire qui vont souffrir. Entre nous dites-moi la vérité. Est-ce qu’un homme qui a le ventre vide, même devant la plus belle femme du monde, pense que kiki ne va même réagir. Ou bien ?

Simon s’il se trompe sera Simone. Il a beaucoup de projets sur lesquels il doit encore redoubler d’efforts. Au contraire au lieu de chercher à supprimer le métier qui dépasse l’âge de son arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière grand père, doit repenser un peu tenir ouaga plus propre.
:vazy:


Je pense que le maire Simon n'a pas grand chose à se mettre sous la dent. il fait donc des promesses qu'il sait perdues d'avance ! La prostitution est un phénomène qui dépasse ses compétences ! Et d'ailleurs, de quelle prostitution croit -il qu'il peut arrêter ? celle faite par les jeunes filles en quête de la pitence quotidienne aux abords des routes ? ou celle pratiquée par les professionnelles dont les contacts sont dans tous les hôtels de la capital ? ou celle organisée par nos responsables pour nos invités de "marque" ?
A mon avis la prostitution a également des avantages à ne pas nier : pour les gens qui ne peuvent pas avoir de compagnes, ça évite au moins les agressions sexuelles, les viols, etc.
tapsire

Il y a plusieurs types de prostitution : celle par nécessité, la prostitution de classe ou de luxe. le plus souvent, ce sont les femmes qui exercent ce métier qui sont étiquetées. Et les hommes qui vont chez ces femmes ne sont-ils pas des prostitués aussi puisqu'ils reçoivent en contrepartie du plaisir. Bref! Merci à Ramata pour le sujet et je profite pour dire que la vie coûte de plus en plus chère au Burkina et le taux de chômage est inquiétant. De plus, on compte de plus en plus de filles mères qui le plus souvent doivent prendre en charge toute seule leur enfant. Des pères irresponsables, il y en a beaucoup. Sans oublier que de nos jours, la contribution de la fille dans la famille est aussi importante, sinon même plus importante que le garçon. Se prendre en charge, s'occuper de son enfant, de sa famille, ce n'est pas facile et si en plus elle n'a pas d'emploi, c'est le véritable calvaire. Entre l'honneur et l'appât du gain facile, je pense que le choix s'impose. Je n'encourage pas la prostitution, mais il faut savoir aussi que ce n'est pas souvent de gaieté de coeur que les filles s'adonnent à cette activité. Je pense que le maire gagnerait mieux à ce que l'on fasse un diagnostic et à rechercher d'autres solutions que de fermer les chambres de passe. Ce n'est pas l'infrastructure qui est en soit un problème, mais les raisons qui poussent à la fréquentation de l'infratructure que l'on doit chercher à comprendre, à analyser et à proposer des solutions. La prostitution de luxe, professionnelle ou de classe est souvent voilée. Ceux et celles qui s'adonnent à ce métier sont malheureusement la plupart des décideurs du pays. Elle est plus difficile à combattre et pourtant il le faut car ce sont les fonds de l'Etat qui demeurent somme toute un bien collectif qui sont dilapidés et le maire conviendra avec moi que cette forme de prostitution n'est pas pratiquée dans les chambres de passe mais dans des hôtels de luxe.

Si Mon Con Pa O ré!!!!C'est plutot con de vouloir se lancer dans un tel combat où c'est perdu davance!!!!Qu'il passe dans nos quartiers de Ouaga;qu'il jette un coup d'oeil dans certain "QG" il verra que la drogue coule à flot;voilà là un exemple de combat.Qu'il continue il verra des 6 metres presque inexitant,sales;qu'il continue de rendre tout ouaga propre nous lui seront très reconnaissant.Ou alors s'il se sent seul qu'il se lance dans un programme de bonnes ouevres(il ya des familles qui meurent de faim ici, de maladies) on parlera de lui et ne se sentira pas seul au lieu de se faire voir par des propos plus que vils.Qu'il(Simon)nie s'il n'a jamais mis pieds dans ces chambres.Il n'a qu'a nous prendre au serieux.
Certe,lutter contre la prostitution c'est bien;du reste la manière ne doit pas etre d'une manifeste grossièreté.C'est EUX les proxénettes,c'est EUX les prostitués , les vrais.La vie vie chere nous suffit dejà.Qu'il justifie ses millards ce maire,il verra qu'il pourra etre la mère de beaucoup de necessiteux.Dieu le voit.

Je crois que ce n'est pas la première fois que le maire dit ça! Dans le reportage de Louis OULON de la RTB, n'a t'il pas dit:"je suis né trouver la prostitution, je vais mourir laisser ça?" Bref, il ne pourra pas! Quant à ce que les hommes vont chercher chez les prostituées, c'est un peu compliqué! Il ya ceux qui veulent tenter l'experience du sexe:les plus jeunes, où les puceaux et aussi ceux qui ne peuvent pas s'abstenir et qui ont honte"les mouillards"! Maintenant il ya aussi les prostituées de luxe, comme Thom Sank les appelaient! Les casseuses de foyers! Qu'est ce que le maire dit à propos d'elles? Simon lui meme connait les propriétaires de maisons de passe! Ils se connaissent entre eux!

Le Maire veut se faire une publicité. il sait très bien que c'est impossible. ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il s'attaque à ce problème et à chaque fois les résultats ont tellement été décevants qu'il n'a pas eu besoin d'en appeler les journalistes pour une conférence de presse. Que dire alors des hotels qui sont également utilisés comme des chambre de passe par les plus nantis? Doit-on s'attendre à ce qu'on les ferme également? c'est simplement aberrant.
quant aux homes, en plus du fait que de nos jours il ya des filles qui harcellent les hommes surtout mariés, plusieurs raisons peuvent expliquer le fait qu'ils aillent dans des maisons de passe: celle qui est à la maison ne leur procure pas satisfaction ou n'arrive pas à supporter leur rythme, celle qui est à la maison est en voyage, enceinte ou vient d'accoucher....
cachotier

Comme sur le net personne ne sait qui je suis, je peux dire ce que je vais faire là-bas : Je vais chez les prostituées parce qu’ensemble nous avons des pratiques que mon épouse refuse avec moi. Par exemple, plus j'y mets de l'argent plus la prostituée me donne ce que je veux : me caresser le sexe avec sa bouche ou sa langue, me passer la glace sur le corps, manger du chocolat sur mon sexe; tu vois Ramata, ce sont des trucs du genre qu je vais chercher.
j'espère avoir repondu à ta question


Je constate que la prostitution existe dans les pays du monde. Il faut que les administrations avec l'aide de la justice suivent de près cette activité, en répertorient les prostituées et en favorisent un accès plus humain et plus sain (suivis médical, hygiène, préservatives…) à ceux qui veulent y accéder.

Bravo, monsieur le maire. A voir le tollé général que votre décision soulève, on constate qu'il le fallait vraiment. Le mal est profond et c'est les conséquences d'une prostitution non controlée qu'il faut chercher à contenir. Ce n'est pas parce que la lutte semble perdue d'avance qu'il ne faut pas la mener. Merci pour la leçon de courage que vous nous administrez, car très peu d'entre nous oserait s'y risquer après les difficultés rencontrées précédemment

c'est un métier aussi vieux que le monde si bien que je souris quand j'entend le maire de ouaga!la prostitution est un phénomène social ce n'est donc pas à coup de déclaration qu'il faut le traiter.je pense qu'il faut saisir le phénomène dans sa multi dimension à travers des reflexions multidisciplinaires!



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4227 autres membres