politique internationale

salu. comme le dit l'adage populaire ne se noient que les maitres nageurs. gbagbo au risque de se rouler cette fois ci dans sa propre farine ne voudra pas ramer à contre courant. dans tous les cas si les autres accords ont capoutés ce n'est pas forcément innocent de la part de blaise compaoré qui quoi qu'on dise a une influence sur la rébellion. gbagbo le savait. n'est ce pas un signe d'apaisement et d'envie d'aller a la paix que le président ivoirien a fait monter désiré tagro en lieu et place des radicaux de son camps comme affi n'guessan ou mamadou coulibaly? a abidjan eux aussi ne sont pas trop contents d'avoir été enfariné de la sorte. c'est peut être le prix qu'il fallait payer de la part de gbagbo. sauver son fauteil en se débarassant des vas en guerre qui le mettenait en otage dans une logique de guerre et de versatilité depuis bien longtemps.la rue a abidjan ne semble plus faire recette pour le régime en place, la rébellion elle aussi consciente de sa sclérose et du risque de tout perdre si une autre solution était trouvée par sarkozy n'a plus autre choix que de rechercher gbagbo pour faire la paix.ainsi tout le monde sort gagnant de la guerre. ce qui est sur, gbagbo dit faire une adresse une fois a abidjan. attendons l'iguane qu'il entre dans l'eau d'abord pour pronostiquer. a biento(t.

0 appréciations
Hors-ligne
Je suis du nombre des ivoiro pessimites pour la bonne et simple raison que le président de la rue (Blé Goudé), véritable détenteur du pouvoir en Côte d'Ivoire, ne voudra pas que son meilleur ennemi (SORO Guillaume soit Premier Ministre dans ce pays. Or, la mise en oeuvre de l'ccord politique de Ouagadougou passe par là.

Par ailleurs, n'oublions pas que Gbagbo est demeuré aujourd'hui au pouvoir par ses charisme et discours populistes. Si le rue de Blé Goudé ne veut pas de cet accord, Gbagbo le remetrra en cause... à moins qu'il ait compris qu'il vaille mieux pour lui de trouver dès à présent une porte de sortie à cette crise qui n'a que trop durer.

En tout état de cause, la signature de cet accord est une victoire politique et diplomatique pour Blaise COMPAORE. Mais les acteurs l'appliqueront-ils? Wait and see!!!

Ablo

bien dit ablo. mais il reste que gbabgo a expréssement mis dans sa délégation aux négociation navigué konaté qui lui serait le remplaçant à la rue de blé goudé aussi néfaste que affi et madou coulibaly. le poste de premier ministre est certe important pour soro mais celui de vice président ne l'est pas moins. le plus important pour soro et les siens ce n'est ce poste mais comment caser les amis d'hier ne voulant pas rester dans l'armée donc reconversion à la vie civile et professionnelle. sous ce angle uniquement, il urge d'avoir une marge de manoeuvre pour le faire et c'est le premier ministère. sinon un accord tacite soro et banny dans ce sens pourrait déterminer le premier a choisir la vice présidence et laisser au second le place de chef de gouvernement. dans tous les cas, si blaise peut préférer soro comme premier ministre pour faire contre poids à gbagbo, banny a aussi le soutien de l'onu. dans tous les cas soro a son armée et si c'est pour marquer le président boulanger à la cullotte point besoin de faire le choix d'un poste. s'il n'est pas d'accord d'aventure, il reourne à bouaké synonyme de blocage. et gbagbo lui même veut plus que quiconque la paix. il veut les élection. il veut jouer sur terrain.aps avec les armes.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :


Cochez la case ci-contre :



Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4225 autres membres