Affaire verger de Wendyam:Le maire de Koudougou suspendu

 

C'est à travers un arrêté ministériel en date du 14 octobre 2011 que la sanction contre le maire de Koudougou est tombée. Seydou qui est à la tête de la commune depuis 2006 est suspendu de ses fonctions pour une durée de 3 mois. C'est une sanction qui était attendue par l'opinion publique. Le conseil des ministres en sa séance du 5 octobre avait promis de sévir. " Le Conseil, ayant constaté des violations flagrantes à l'éthique, à la gouvernance et aux règles administratives, a donné instruction au ministre en charge du dossier de situer les responsabilités et de prendre des sanctions qui siéent ". C'est désormais chose faite. A Koudougou, c'est une situation de satisfaction générale au niveau de la population qui était indignée depuis la publication des noms des attributaires de la réserve déclassée. Le maire pour le moment n'a pas encore réagi. Dès le lendemain de sa suspension, Seydou Zagré a pris un vol pour un pèlerinage à la Mecque. C'est M'Bi Yameogo, son premier adjoint qui assure l'intérim.

 

Seydou Zagré n'est pas le premier maire à être sanctionné par le gouvernement de Luc Adolphe Tiao. Avant lui, le maire de l'arrondissement de Boulmiougou avait elle aussi été suspendue pour trois mois, puis révoquée avec poursuites judiciaires pour gestion opaque des lotissements. Le 1er juin dernier, le conseil des ministres par décret a également révoqué le maire de Koubri, Ousmane Compaoré pour des problèmes liés à la gestion des parcelles. Tous les trois maires ont été sanctionnés pour mauvaise gestion des parcelles. Seydou Zagré n'est pas pour le moment révoqué. Quel sort lui sera réservé après les trois mois ? Va-t-il reprendre sa place à la tête de la mairie ? C'est possible. On se souvient que le maire de Loumbila qui avait été suspendu le 12 octobre 2009 pour une durée d'un mois pour fautes graves avait repris ses fonctions. Mais le contexte n'est pas le même.

 

A Koudougou, ils sont nombreux, ceux qui ne souhaitent pas en tout cas revoir Seydou Zagré à la tête de la mairie après une faute aussi lourde. Dans la ville, les langues commencent à se délier. Le verger du vieux Wendyam n'est pas le seul espace à problèmes. Sur d'autres terrains litigieux, le maire est accusé de mauvaise gestion. . Certains conseillers municipaux souhaiteraient voir une mission d'inspection à Koudougou pour jeter un coup d'œil sur la gestion du maire et faire la lumière sur les nombreux espaces litigieux. Le vieux Wendyam se bat toujours pour être dédommagé à la hauteur de son labeur. Il est toujours dans l'attente du jugement en appel sur l'affaire et espère que le gouvernement entendra son cri de cœur. Moussa Zongo



14/11/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4225 autres membres